Le blog de poker de ktr3is

Comment se construire une bankroll en ligne sans faire de versement ?

lundi 25 mai 2009

Back in the business ?

Malheureusement pas pour le poker :-)

Quoique... après être descendu petit à petit aux alentours des 60$, j'ai gagné un peu plus de 100$ il y a quelques jours à un MTT à 3$ + 0,30$, turbo, double stack, en finissant 4ème sur 426. Me revoilà donc à un peu plus de 170$ ;-)

Demain (et après demain si tout se passe bien), je refais le tournoi live que j'avais fait l'année dernière ici, ici et ici. Cette année, 42 inscrits, day 1 : 6 tables de 7 joueurs, les 6 vainqueurs sont qualifiés pour le Day 2.

Bankroll à 172,4$

dimanche 25 mai 2008

Mes débuts en cash-game !

Le moins qu'on puisse dire, c'est que j'y vais à reculons :-) . Du coup, je mélange : un petit peu de cash-game, un SnG, retour sur le cash-game, un MTT. Résultat des opérations, et bien c'est pas fameux fameux.

J'ai fait trois sessions de cash game (en NL10). J'ai été positif sur la première (+3.90$), du coup je me suis payé deux MTT que j'ai perdus, annulant ainsi mon petit gain ;-) . Ensuite le SnG m'a fait quelques clins d'oeil : 5ème sur 9, et hop 5$ en moins, punaise ça va vite !

Deuxième session où ça ne se passe pas du tout comme dans les livres : je perd 7.45$, à coup de cave à 4$ ! Je laisse passer quelques heures et je m'y remet pour une troisième session sur deux tables (le ktr3is multitable, où va-t-on ;-) ) . Tout le long de cette troisième session, j'ai cru que j'allais être négatif, puis sur une dizaine de mains, le jeu est arrivé, je me suis refait pour finir légèrement positif (1.25$) au bout d'une heure !

Bankroll à 123,55$

lundi 5 mai 2008

La journée à 10$

- Bonjour m'sieur k3, comment allez-vous aujourd'hui ?

- Ecoutez, ça va pas trop mal, je viens de gagner un petit SnG à 5$, ce qui me permet de ne pas redescendre aux 2$, en plus il fait beau, que demander de plus ?

- Qu'est-ce que je vous sers aujourd'hui ?

- Je ne sais pas trop, qu'est-ce que vous avez de bon ?

- Un peu de tout aujourd'hui : du SnG, du MTT, du Shout Out, c'est nouveau, du Knock-out... Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

- Je me laisserais bien tenter par un classique SnG 5$ 9 joueurs pour commencer !

- Ok, rien de tel que les valeurs sûres ! C'est parti, voyons, voyons : ah, désolé vous finissez à la 5ème place sans avoir touché une seule main intéressante, désolé m'sieur k3...

- Ah, tant pis, bon bah, mettez-moi le 50 FTP pour essayer de gagner un token à 26$ alors !

- Oui, bonne idée, c'est parti, vous êtes 412 inscrits. Voyons ça : oups, une mauvaise chute, pas de bonnes rencontres, vous sortez 147ème ... Et avec ça, ce sera ?

- Bon, ce n'est pas grave, je vais essayer le 3$ + 0,30$ Knock-out à 90 joueurs pour voir, c'est une première pour moi !

- Très bon choix ! Vous sortez un joueur en début de tournoi et après plus grand chose, vous finissez 21ème, loin de la bulle, vous reprendrez bien un petit quelque chose ?

- Bon, je vais finir par ce petit MTT à 1$ là dont personne ne veut.

- Pas de problème, vous êtes 482 inscrits, vous sortez 180ème et avec ça ce sera ?

- Non, bon bah, c'est bon là, j'ai ce qu'il me faut, je repasserai un autre jour !

- Très bien, ça vous fait donc 9,80$, je retire le bonus de 0,50$ pour le KO : 9,30$ ! Vous réglez comment ?

Bankroll à 124,95$

samedi 29 mars 2008

Race to Main Event - Round 2 - 2ème tentative

WSOP_jeton.pngC'est donc parti pour une deuxième tentative au round 2 de la Race to Main Event : un MTT de 4500 participants maximum, 2 tickets seulement pour le round suivant, et 265 joueurs inscrits.

Je décide de jouer très tight au début, et je sors 254ème au bout de quatre mains ! Je laisse filer :6c :9h et :As :5s . Je retourne ensuite :Kc :Kd . Après un limper, je raise 4 fois la big blind. Le joueur juste après moi tapisse. OPR venais de me dire qu'il n'était pas très bon, il peut avoir les as mais je pense que ça vaut le coup de tenter. Je décide donc de suivre, il montre :Td :Tc , et le flop :9d :8h :Qc :Js :Jh lui donne une bien belle quinte. Nice hand baby. Il me reste 15 chips que je balance au coup suivant avec un roi mais pas de miracle. Un de mes tournois les plus rapides ;-) (j'avais fait encore plus court sur un SnG 9 joueurs).

lundi 24 mars 2008

Race to Main Event - Round 2

WSOP_jeton.pngSuite à mon ticket gagné à la loterie aux SnG organisés par FTP, je me suis donc inscrit sur un tournoi MainEvent Race Round 2. 4500 participants maximum, mais seulement 285 inscrits, pour deux tickets pour le Main Event Race - Final Entry.

  • Première main jouée :Ac :9c au cut-off, je raise, deux limpers, le flop :5s :Qd :2s , un des limpers tapisse (short stack), suivi par l'autre limper, je me couche, ils montrent respectivement :Qc :8c et :Qh :7c , mon raise ne les a pas impressionnés du tout :-o . Un démarrage classique : un limp eût été probablement plus approprié.
  • Deuxième main jouée :9s :Td de BB, tout le monde se couche sauf le SB qui me raise 2BB, blinds 20/40, je dois mettre 40 pour voir le flop, je les met. Le flop :Ks :7s :3c . Il check. Je tente un probe bet qui est malheureusement suivi. La turn :2c . Grosse mise de l'autre joueur, je me couche. En 20 minutes, plus de 100 joueurs sont éliminés... 150 au bout d'une demi heure, je suis alors 120ème sur 130 avec 1000 jetons et un M de 10.
  • Deux fois en début de parole, je décide de limper avec AT et deux fois, c'est raisé... Je n'ai plus que 800. 50 mains de jouées et pas beaucoup de jeu : deux fois AT.
  • Avec :Jd :Qs je limp, 5 autres limpers le flop :5c :Qc :9c , il y a le montant de mon stack dans le pot, je tapisse, c'est suivi par un joueur qui montre :Ts :8h , la suite du board :4d :Qd me permet de doubler.
  • Et là, petit craquage (c'est souvent le cas après avoir gagné un coup), j'ai :Ah :Ks de petite bllind : le joueur UTG raise, suivi par le bouton, je tente le squeeze, je me dis qu'au pire, si c'est suivi par un des joueurs, ça sera un coin flip, c'est l'occasion, je tapisse, c'est suivi par le relanceur, l'autre se couche, je tombe contre :Kh :Kd , aïe, je sors 96ème, dommage, tout est à refaire !

dimanche 23 mars 2008

Et trois MTT plus tard

J'ai enchaîné aujourd'hui 3 MTT, à 2$ + 0,25$ (bon, il y en a un, c'est SnG 180p donc, on doit pouvoir dire que c'est un SnG MTT non ?). Le résultat n'est pas fameux fameux car même si je suis une fois ITM, je n'arrive pas à avoir une bonne place.

Premier tournoi (SnG 180p, 2$ + 0,25$). Je touche très (trop) rapidement deux belles mains :

  • :As :Kd , je raise, trois limpers :-/ Le flop :Tc :Qd :3h , je fold.
  • huitième (et dernière) main : :Kd :Ks au bouton, je me fais raiser par le cut-off, je reraise, il tapisse, je suis, l'occasion de doubler est trop belle, et tant pis s'il a AA, il montre :Ad :Qc , le board :Ts :3d :5d :As :Th . Je sors 156ème :-/ .

Deuxième tournoi (MTT 234 inscrits, 2$ + 0,25$, turbo). Le coup qui me sort : j'ai :Kh :Qc au bouton. Il y a un limper, je call, le SB complète et le BB check. Le flop :4s :9h :Jc , tout le monde check. La turn :Td . Le SB mise et là, je ne fait que caller. La river : :Js , je pense au full mais je me dis qu'il y a vraiment peu de chances. Il mise, je raise et il tapisse, je suis et il montre :Jh :Tc . J'espérais qu'il n'ait qu'un J... Je sors 78ème.

Troisième tournoi (MTT 180 inscrits, 2$ + 0,25$), beaucoup plus long. Lorsque la bulle s'approche, je suis short stack, j'arrive à résister comme je peux. La bulle éclate et deux coups perdus de suite vont me faire sortir, deux coups all-in preflop :

  • J'ai :Ah :Qd contre :Kd :Jd , le board :3s :9s :Jc :Td :6c
  • Juste après : :Ac :3s contre :Kd :Qd avec :5c :9d :2s :Kh :6c ...

Bankroll légèrement en baisse mais c'était quand même assez sympa car KK était là ;-)

Bankroll à 150,75$

samedi 8 mars 2008

La reprise

Après un petit break d'une semaine, me voici de retour à une table SnG 5$ + 0,50$. Et un tournoi qui commence très fort puisque je touche très rapidement deux fois KK et deux fois QQ !

  • Pour les deux KK, il y a à chaque fois un limper avant, je raise quatre fois la BB. Les deux fois, je me retrouve avec un joueur et un flop sans overcard mais avec des tirages (quinte et couleur). Les deux fois je value bet et les deux fois le deuxième joueur se couche. Un peu trop protecteur, mais il vaut mieux gagner deux petits pots plutôt que de perdre deux gros pots ;-) .
  • La première QQ se passe bien : après un limper, je raise sérieusement, 4 fois la BB, le joueur qui a limpé, assez loose, suit. Le flop : :Js :5d :3c . Il check, je value bet, il suit. La turn :7s , il check, je value bet (ça commence à faire beaucoup), il suit. Dernière carte :Ah . Il check, cette carte me fait peur, je n'arrive pas à voir ce qu'il a, je check, il montre :9s :3s , je monte à plus de 3000.
  • La deuxième QQ se passe beaucoup moins bien : je raise 3BB, suivi par un joueur et reraisé par le small stack qui tapisse (885, M=10). J'aurais peut-être du me coucher, il n'était pas si désespéré que ça... Mais j'ai voulu suivre. De plus, je pense que le joueur qui a simplement suivi ma relance n'a pas AK, AA ni KK sinon il aurait reraisé (j'aurais pu appliquer ce raisonnement à celui qui a reraisé...). Au lieu de suivre, je tapisse donc, histoire de sortir le joueur qui avait suivi mon raise et de me retrouver face à un seul joueur. Ca fonctionne, je me retrouve donc contre un joueur qui montre :Ac :Ah contre mon :Qd :Qh . Il gagne avec la couleur à coeur. Je redescend à 2200.
  • J'arrive à bien gérer la bulle (pour une fois) et je sors 3ème !

Dans la foulée, j'arrive (enfin) à m'inscrire à un MTT avec KingKong : 2$ + 0,25$, 143 participants, où je n'ai pas brillé. Le coup mal joué du tournoi : j'ai :Jd :Jh (que j'ai décidément du mal à gérer), nous sommes en début de tournoi, table assez loose, je décide de simplement limper (première erreur ?). Le flop : :2s :6h :Td , plutôt bon. Un joueur mise petit, un autre raise assez fortement, et là, je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans ma tête, tout s'est embrouillé : les conseils de KK via MSN, les conseils que vous m'avez donnés, je crois que j'ai un peu paniqué et j'ai finalement passé :-/ alors que je devais avoir la meilleur main. J'ai eu peur de suivre et me retrouver avec une overcard... La suite du tournoi n'est pas mieux, je ne trouve pas de belles rencontres, mon stack baisse et je suis out bien avant KingKong, 62ème !

Bankroll à 159,25$

dimanche 2 mars 2008

Et un dimanche en demi-teinte !

Pas de grande réussite aujourd'hui non plus :

  • 4 SnG 5$ + 0,50$ joués, 2 fois ITM en étant deuxième
  • Une tentative sur un MTT knock-out 3$ + 0,30$, je finis 89ème sur 286. Je ne sais pas trop s'il faut adopter une tactique différente sur les knock-out (il y a un bonus pour chaque adversaire éliminé).

Je vais méditer tous les conseils que j'ai eu ces derniers jours, il y en a eu beaucoup, je vous en remercie !

Bankroll à 158$

dimanche 10 février 2008

Le mauvais rush du week-end

Pour le plaisir, inscription à un MTT à 2$ + 0,25$, 274 participants.

  • En une demi-heure (27 mains), je n'ai pas encore joué une seule fois, 100 participants sont déjà éliminés.
  • Avec je raise 3BB UTG, je me fais sérieusement reraiser par le bouton (moitié de mon tapis en plus), un joueur semi-loose, j'hésite et je me couche, je n'ai plus que 1000, je suis alors 132e/154.
  • Puis 99 au bouton (première main sur 50), le même joueur que précédemment raise, c'est callé par le joueur le suivant, je le vois bien sur un jeu assez faible, je tapisse en espérant les faire folder tous les deux (le squizzzzz ;-). Le premier joueur a avoir raisé fait tapis (aïe, ça ne se passe pas comme prévu), le suiveur se couche et je me retrouve contre AA, fin de l'histoire, je sors 135e.

Histoire de vérifier quelque chose : un SnG turbo 2$ + 0,25$, comme à la bonne époque, et pas mieux, je sors 5ème, là, ça ne veut pas ;-) !

Un petit break s'impose ;-) Je repartirai calmement la semaine prochaine, probablement sur mes 2$ !

Bankroll à 115,95$

jeudi 7 février 2008

Bilan global de mon tournoi à l'Aviation Club de France

Ce post pour faire un dernier bilan global de ce tournoi à l'ACF. Après, promis, je n'en parle plus ;-)

  • C'est une super expérience. Depuis le temps que je joue au poker et que je voulais faire un "vrai" tournoi live, je suis comblé. La structure du tournoi était agréable, les croupiers efficaces, les mains s'enchaînent vraiment vite, ça joue ! (Ca change de Robert qui sort le flop avant de distribuer les cartes ;-) ) bref tout était très pro. Je conseille à tous les passionnés de poker de faire l'expérience, au moins un fois, un "one shot", hors gestion de bankroll, un petit plaisir, un gros cadeau !
  • En revanche, car il y a bien un "en revanche", l'ambiance aux tables n'est pas très bonne. Certains joueurs sont tout simplement odieux, d'une part avec les autres joueurs, mais également avec les croupiers. Le cas qui m'a le plus marqué, c'est la façon dont l'un des joueurs parlait à la croupière : le mec se fait gravement relancé, et ça se voit que ça le dose, il n'en peut plus, il demande à la croupière "Y'a combien là", elle : "A peu près 2500", lui : "Non mais y'a combien exactement, j'ai besoin de savoir", la croupière s'exécute, compte les jetons, ça prend un peu de temps, et annonce "2550" pour entendre instantanément "je passe". A voir sa tête, on la sent un peu dosée également, elle ajoute "Ca a bien servi que je compte là, hein ?" et l'autre de répondre "Oui, ça vous entraîne et puis ça vous occupe", elle : "vous avez conscience de faire perdre du temps à tout le monde ?", lui : "vous savez, moi je m'en fous, j'ai tout mon temps, prrrrr (bruit ressemblant à une flatulence émit avec sa bouche)", la grande classe, ce n'est qu'un exemple.
  • Les croupiers eux-mêmes ne sont pas très aimables (mais j'imagine qu'il faut être un minimum sec pour se faire respecter), donc, pourquoi pas un petit pourrissage en règle de temps en temps !
  • Ah oui, et puis la personne à l'accueil de l'ACF (celle qui prend les cartes d'identité) et l'une des personnes les moins futées et les plus détestables qu'il m'ait été donnée de rencontrer. C'est le premier contact que les joueurs ont avec le club, je trouve ça incroyable que la direction laisse quelqu'un d'aussi abjecte à ce poste. Il y avait des touristes qui demandaient s'il y avait du cash game (pas de chance, le tournoi occupait toutes les tables), ils se sont fait recevoir, quelque chose de bien... Ca plante l'ambiance.
  • Au final (accueil + tables), une impression générale d'ambiance que je qualifierais de "prout prout parisienne" (sans vouloir le moins du monde dénigrer les parisiens ou Paris, j'y suis moi-même né), un poil glauque et un chouilla malsain.
  • Dernier point en forme de conseil : après avoir joué pour le première fois 6 heures, on éprouve une seule envie, enfin en ce qui me concerne : ne plus penser au poker, faire autre chose. Alors, le conseil du jour : lorsque vous ferez votre premier tournoi live, prévoyez une soirée seul juste après, vous ne le regretterez pas, surtout si vous faites la bulle, j'me comprends :-)

Banzaï !

mercredi 6 février 2008

Tournoi 100€ freezout à l'ACF, 160 joueurs, vu de l'intérieur !

Ce post pour vous décrire comment j'ai vécu mon premier tournoi live (100€ freezout à l'ACF).

Sur le trajet pour l'ACF, je reçois les dernières consignes, indispensables pour passer du online au live sans encombre. Entre autre : si un joueur te demande combien de jetons tu as, fais simplement un geste avec tes mains en direction de tes jetons, n'oublie pas d'avoir les plus gros jetons bien visibles, si tu ne dis rien en misant, par défaut, tu suis, ne te laisse pas impressionner par les joueurs trop bavards, etc, etc, on pourrait en écrire des pages (ça fera peut-être l'objet d'un prochain post ;-) il y a tout un petit tas d'information à savoir quand on passe de l'online au live).

Une fois arrivé à l'ACF, après avoir passé l'accueil extrêmement désagréable du maton (j'y reviendrai pour sûr dans un prochain post ;-), nous visitons les lieux, et, très vite, il faut s'assoir, le tournoi commence, 160 participants, 16 tables.

Inutile de vous dire que je suis dans un état un poil tendu, et là, je découvre mes jetons, sans valeur, glips, je vais être obligé de demander au croupier, j'eessaie de dire d'un ton très assuré "Quelle est la valeur des jetons s'il vous plaît" (au cas où le croupier et les autres joueurs auraient eu un doute sur mon habitude à fréquenter les tournois live, la question est reglée ;-) ). Pas de réponse du croupier, j'entends deux autres joueurs parler entre eux : "si, si le montant est inscrit sur les jetons mais c'est presque effacé". Je regarde attentivement, et, effectivement, je parviens à lire 25, 100, 500 et 1000. Les blinds sont à 25/50, les stacks de 3000, "croupiers, mélangez les jeux s'il vous plait" (ça pète moins qu'un "shuffle up and deal", mais c'est largement suffisant pour m'impressionner ;-) ), c'est parti. Je souhaite commencer vraiment tight donc je demande aux dieux des cartes de ne rien me donner sur les 20 premières mains, comme si, à mon âge, je n'avais pas encore compris que cela ne servait à rien ;-)

Je commence à observer les joueurs et je remarque assez rapidement deux joueurs assez faibles mas c'est tellement gros que je me demande s'ils ne font pas exprès ! La suite me montrera que non, ils ne faisaient pas exprès, ils sont sortis assez rapidement. Le premier était visiblement encore plus débutant que moi et je pense qu'il ne connaissait pas l'ordre de toutes les combinaisons ! Le deuxième, j'en parle plus loin dans ce post, c'est le limper fou avec as rag.

Je suis content de folder peinard les deux trois permières mains. Mes mains (les vraies, celles que j'ai au bout des bras) commencent enfin à se calmer et à ne plus trembler quand boum, :Ac :Kc , le big slick me saute au visage sans prévenir. C'est à moi de parler, punaise, plus de salive dans la bouche, je me dis "sois fort, annonce clairement que tu vas relancer", j'attends quelques secondes, mon coeur est à 200 à l'heure, j'ouvre la bouche et annonce "je relance", je baisse la tête pour éviter tous les regards, je rapproche mes mains de mes jetons pour me rendre compte qu'elles se sont remises de plus belle à trembler, damned et tout le monde qui doit être en train de me regarder, beaucoup de difficultés pour calculer 4BB avec les jetons, c'est la catastrophe. On serait dans un film, on entendrait le battement du coeur à la Midnight Express quand il passe la douane chargé comme une mule ;-) . Tout ça pour bêtement relancer de 4BB (je balance mes jetons sans rien dire dans la zone du pot). Cette première relance est suivie par deux joueurs, j'en conclue que mes raises ne sont pas trop respectés, auraient-ils remarqués que je suis novice ? Ca peut être un avantage... Le flop arrive, je ne m'en souviens plus mais il ne m'arrange pas. Je décide de ne pas faire de continuation bet (conseil pré-tournoi no 183 ;-) ), l'un des joueurs mise assez gros, je me couche, fin de ma première main, je me retrouve à 2800 jetons, ça, c'est fait.

Je suis content de pouvoir folder à nouveau quelques mains quand reboum : AQo . Pas moyen de juste limper ça, il faut que je raise. Je me concentre, j'annonce clairement "je relance", mes mains tremblent un peu moins, je pousse mes jetons, je regarde vers le bas et j'attends. Tout le monde se couche, je viens de gagner mon premier coup dans un tournoi live :-)

Assez rapidement, je commence à me faire une idée sur les joueurs m'entourant. Trois d'entre eux se montrent très souvent leurs cartes et je pense qu'ils n'ont pas vraiment de stratégie derrière. Je vois donc très rapidement que la personne à ma droite limp systématiquement tous ses as pour ensuite se coucher si elle ne touche rien, tactique mondialement reconnue pour s'assurer une sortie assez rapide. Malgré ce joueur, la table est quand même globalement assez serrée, ce qui nous vaudra un "ça joue solide là, ça joue solide" d'un des joueurs de la table les plus bavards et les plus raleurs (je ne touche jamais rien, etc, etc...)

Après ce AQo, je suis vraiment très content de pouvoir folder des mains (ok, je ne suis pas venu pour ça mais j'ai vraiment besoin de prendre mes marques). Très rapidement, rereboum, KK , qui surgit, encore une fois sans crier gare. Diable, que de mains (la troisième, en une grosse dizaine). Je suis dans les premiers à parler, je relance un poil fortement à 5BB (en fait, j'ai eu peur de ne pas être crédible avec mes relances incessantes). Tout le monde se couche.

Une main qui prouve que la table est assez passive (moi compris) : de big blind, je touche T4, trois limpers me permettent de voir le flop, qui ne m'apporte rien, tout le monde check, la turn, tout le monde check et la river amène un tout petit 4 que je ne me sens pas de value better, tout le monde check, je gagne ce petit pot.

Pas mal de mains passent, mon stack diminue un peu et là, première grosse étourderie de débutant. Je me retrouve avec une main somme toute moyenne : :Kc :Qc , que je décide de raiser (ce qui est certes discutable, mais là n'est pas le point). Je relance donc (de plus en plus sûr ;-) ). Je me fais caller par le short stack (qui a moins que le montant de ma relance) et par un autre joueur (le limper fou avec ces as). Il y a donc un side pot (assez faible par rapport au main pot). Pas d'as au flop, je décide de faire un continuation bet mais là, j'oublie qu'il y a un side pot et je mise le tiers du main pot, ce qui doit représenter 10 fois le side pot. La boulette. Le limper fou qui n'a pas touché son as se couche et là je me dis, zob, pour deux raisons : un, les joueurs vont voir que j'ai fait un bluff sur un quasi empty side pot et deux, ils vont voir que j'ai raisé avec une main très moyenne, je n'avais pas vu venir tout ça. Je montre tout penaud mon :Kc :Qc (j'entends le limper fou "et moi j'avais A8 !") , et troisième mauvaise nouvelle, le short stack montre KK, je perds donc le main pot ainsi que le peu de crédibilité que j'avais pu acquérir à la table, grumpf.

A partir de là, je ne vais plus rien toucher de gros et affaibli par l'image que j'ai donné, je vais jouer très serré. Mon M baisse, baisse, baisse, je me retrouve inférieur à 5 et je me surprends à tapisser avec un as ou un roi ! Je m'en sors plutôt pas trop mal jusqu'à ce que je tapisse :Ad :Td avec à peu près 2000 jetons, suivi par un joueur assez loose, arrivé en cours de route et qui était visiblement enervé par mes tapis ou qui, en tout cas, le cachait très mal). Il me suit avec K8, je le couvre. Le flop ne change rien, la turn non plus et la river lui donne une paire de 8, ça fait mal mais je reste stoïque.

Je n'ai alors plus que 600 jetons, un peu plus que la grosse blind. A ce moment là, je regarde le tableau et je me dis, bon, il y en a déjà 80 d'éliminés (et pas des moindres, j'me comprends ;-) ). Le problème avec 2 fois la grosse blind c'est qu'on va être suivi avec pas grand chose car on n'impressionne plus personne. J'attends donc d'avoir une main mais elle ne vient pas et je me retrouve de grosse blind, mis à tapis par la petite blind sans regarder ses cartes, je suis sans regarder les miennes. J'ai 63, ce qui n'est pas top, il a T6, ce qui n'est vraiment pas top pour moi. Un lucky beat pour un bad beat, je touche un 3 et reste dans la partie !

Ensuite je tapisse encore quelques mains, gagnent les blinds et les antes et quelques coups plus tard, on peut dire que je suis définitivement back in the business ! On arrive à quatre heures de jeu, c'est la deuxième pause, nous sommes encore une quarantaine et je suis un poil en dessous du tapis moyen (10000) mais rien de dramatique. J'intègre une nouvelle table.

A la reprise, je vais connaître un petit rush où, en deux mains très rapprochées, je vais réussir à placer un continuation bet qui arrache le pot. Pour la petite histoire, l'autre joueur avait la position sur moi, après le flop, comme d'habitude, je fais semblant de réfléchir en mettant ma tête dans mes mains et là, j'entends "check", "c'est pas à toi de parler", "ouah mince", "tu lui as donné une sacrée indication". Sans relever la tête, je fais mon continuation bet, après avoir décidé de le diminuer un peu ;-) .

Deuxième main : je touche QJ de BB et j'arrive à voir le flop en checkant, nous sommes deux Le flop me donne la top pair. J'ai la position sur l'autre joueur et il mise assez gros (2500). Je sais que je vais relancer, je regarde ses jetons, je le relance (et le met à tapis car il n'a plus beaucoup), il se couche.

Troisième main où je touche :Ad :Jd , je suis au bouton et je relance assez fortement (4BB). Le SB passe et j'entends "tapis" d'un joueur que je sentais à un regard précédent passablement enervé par mes nombreuses relances. En gros, il me percevait comme un loose agressif (moi, le tight de chez tight). En retour, je n'ai aucune indication sur lui. Il me couvre largement, ce qui m'impressionne et il en impose un max, ce qui m'impressionne également. Si je me retire, je suis encore au dessus du tapis moyen. Un ami me dira que c'est mal joué mais je n'ai pas voulu risquer mon tournoi alors que j'étais encore bien dedans, je me suis couché, il a montré son bluff : K9.

A partir de là, la lente agonie va commencer et je ne vais plus rien toucher du tout. Au bout de 5h30 de jeu, nous ne sommes plus que 20, 2 tables : les demi finales. Nouveau tirage au sort de toutes les places, je me retrouve exactement à la même table avec le même croupier désagréable (j'y reviendrai ;-) ). Mon stack n'est plus que de 6000 je crois, avec des blinds à 1000/2000 et des ante à 100. Il y a 5 minutes de pause, je discute avec mes amis. Je sais que ça va être dur pour atteindre les places payées (18).

La partie reprend, je ne parviens pas à tapisser, je suis de grosse blind et la mort dans l'âme, alors que nous ne sommes plus que 19 et que je suis short stack de chez short stack, je décide de suivre la n-ième relance d'un joueur avec :5h :6h , j'aurais probablement du me laisser mourir en espérant l'accident et je n'aurais certainement pas du écouter les côtes ;-) Probablement un manque de lucidité donc, sûrement du à la fatigue (j'avoue avoir eu un gros coup de mou à partir de la qutrième heure), je suis donc, le board ne m'aide pas, je sors à la bulle !

Toujours un peu triste de finir à la bulle, mais bon, je suis quand même content de ma première prestation live. Cela faisait un sacré bout de temps que je souhaitais faire un "vrai" tournoi live, voilà, ça, c'est fait !

lundi 4 février 2008

Résultat de mon tournoi à l'Aviation Club de France

Je vous épargnerai tous les mauvais jeux de mot possible avec la bulle ;-) mais c'est bien le résultat que j'ai fait à mon premier vrai tournoi live, à l'ACF ce week-end à Paris.

Pas d'embrouille, je suis certes un peu déçu de ne pas avoir franchi la porte des ITM mais je suis très content d'avoir fini dans les 20 premiers (sur 160) ! J'ai joué à peu près 6 heures. Je ferai très prochainement deux posts : un sur l'impression générale que j'ai ressentie (en particulier sur l'ambiance à l'ACF) et un sur quelques mains qui m'ont fait vibrer (obligé ;-) ).

dimanche 13 janvier 2008

Tournoi à 1$

Evidemment ça change de style de jeu du tournoi à 26 ;-) 918 participants, 300 joueurs éliminés en 20 minutes, et moi ? je sors 330ème, ce n'est pas la grande forme en ce moment ;-)

Bankroll à 30,20$

lundi 24 décembre 2007

Des freerolls ! Des tokens !!!

Vu que ce n'est pas la grande forme en ce moment sur les SnG à 2$, je tente ma chance sur des freerolls, sans grande réussite pour l'instant.

J'ai débuté sur PokerStars, le système est (encore) moins évident que sur Full Tilt Poker car il faut d'abord gagner un freeroll qui donne ensuite accès (99 entrée sur 12000 participants) à un autre freeroll avec des vrais $ (2000). Sur PS, il y a également des freerolls pour participer à Direct Poker ;-) , l'émission de speed poker sur Direct 8, si jamais ça vous dit d'aller vous faire démonter par Bruno Fitoussi ;-) .

J'ai également tenté un MTT à 50 FTP avec 5 tokens de 26$ à gagner pour les 5 premiers : 752 participants. Je me retrouve avec plus de 50000 alors que nous ne sommes plus que 24, je suis 10ème. Un gros coup me permet de doubler : avec :Ks :Qs je limp-in, :Jc :Ah :6s au flop tout le monde check, :Th à la turn me donne ma quinte. Ce qui est bon, c'est qu'elle donne deux paires à mon pauvre adversaire (il a :Ad :Td ), je double, je suis 4ème sur 19, pas très loin du premier. Je finis par me retrouver à la table finale, 6ème, un peu en dessous du tapis moyen (petit rappel : il n'y a que 5 places payées). :Ad :Ah vient à mon secours et je sors un short stack (il avait :Jd :Js ). Je suis 5ème sur 8, puis 5ème sur 7, puis 3ème sur 7... Ca fait quatre heures que le tournoi a commencé, il est 2h00 du mat', les yeux me piquent... Nous ne sommes plus que 6, je suis 5ème, pas loin du 6ème, et le 6ème sort !!! Je gagne mon token à 26$ après 4h30 de jeu et je finis 3ème. Weeeeeee heeeeeeeee !!!! Maintenant il va falloir bien l'utiliser ;-)

On pourrait presque considérer que ma bankroll est à 43,20$ :-)

mercredi 19 décembre 2007

La mauvaise série continue (déjà vu ?)

Envie de rire un bon coup ? Ecoutez ça :

Pour varier les plaisir un MTT 2$ (280p) et très rapidement un bad beat des familles, qui ressemble un peu au dernier que j'ai eu. Attention, accrochez-vous, c'est du gros : j'ai :9s :9c de grosse blind. Un joueur en middle limp in, le BB, très agressif raise (petit), je call, le premier joueur à avoir limpé suit. Le flop arrive :6c :6d :7d , chouette, ça me va bien. Le joueur agressif mise 200, sûrement avec pas grand chose, je raise à 600, l'autre joueur passe, le joueur agressif est agressif et reraise en me mettant à tapis, quand même ça serait pas de bol qu'il ait un 6, je call, il montre :As :7c , c'est parfait. Turn :8s , river :Ad , c'est vraiment nickel. Je sors très tôt (il y avait JJ Liu inscrite à ce tournoi, pas eu le temps de la voir).

Pour vous prouver que ce n'était pas ma soirée : j'ai également fait un freeroll (en parallèle), au bout de 30 minutes, j'en ai eu marre et j'ai eu envie d'expédier l'affaire (en fait c'était juste après le précédent bad beat) : :Ac :Qh de petite blind, tout le monde s'est couché, je raise 3BB, le BB suit. Flop :5s :Tc :3c , je fait un petit continuation bet, il raise, je call (décidé d'en finir donc), la turn arrive avec :Kd , je fais tapis (un peu pour rire mais je me dis qu'il ne doit pas avoir de K s'il avait quelque chose avant, il n'a quand même pas suivi avec Kx...), il suit et montre :Ah :7h , la river ? :7d .

Du coup, je me suis désinscrit d'un troisième tournoi que je voulais faire (avec des points de fidélité) parce que là, la grinta elle est pas chez moi ;-) .

Bankroll bientôt comme les températures (négatives) à 17,20$

dimanche 18 novembre 2007

Abréviations les plus courantes au poker

Ce post présente les abréviations les plus courantes utilisées au poker ainsi que leurs définitions.

  • BB Big Blind : la grosse blind.
  • ITM In the money : littéralement dans l'argent, dans les gains. Quelqu'un est in the money lorsqu'il arrive dans les places payées d'un tournoi.
  • MTT Multi Table Tournament : littéralement tournoi avec plusieurs tables. Généralement, ce sont des tournois qui commencent à une heure donnée, quel que soit le nombre de participants (il peut néanmoins y avoir un minimum).
  • PP Poker Pair : littéralement paire en poche. Un joueur a une pocket pair lorsque ses deux cartes fermées lui donnent une paire (sans les cartes communes).
  • ROI Return On Investment : retour sur investissement. On distingue le ROI total et le ROI moyen.
  • RSI Retour Sur Investissement : cf. ROI.
  • SB Small Blind : la petite blind.
  • SnG Sit n'go : littéralement, assieds-toi et vas-y, ce sont des tournois qui commencent dès que le nombre de participants est atteint. Les SnG sont souvent opposés au MTT mais il ne faut perdre de vue qu'un SnG peut se jouer sur plusieurs tables !
  • UTG Under The Gun : joueur situé juste après celui qui met la BB.

samedi 17 novembre 2007

Comment construire une bankroll sur un site de poker en ligne sans faire le moindre versement ?

Comme je l'avais expliqué ici la première étape est de gagner quelques dollars en s'inscrivant à des tournois gratuits qui rémunèrent (souvent faiblement) les premiers joueurs.

A titre d'exemple, sur un certain site de poker en ligne, des tournois gratuits acceptant 2700 participants sont régulièrement organisés avec 100$ de prix qui se répartissent sur les 27 premiers. C'est souvent long (plus de quatre heures pour arriver ITM) et ça s'apparente très souvent plus à de la loterie qu'à du poker. En effet, lors des premières mains, beaucoup de joueurs vont très rapidement aller à tapis en espérant doubler. Sachant ça, beaucoup d'autres joueurs vont suivre ces tapis en espérant doubler également. Sachant ça, tout le monde fini par suivre à tapis ! Résultat : au bout d'une dizaine de mains, il y a quelques joueurs qui ont triplé voire plus et qui démarrent donc le tournoi avec un certain avantage.

Sur un autre site, des SnG de 10 personnes sont organisés avec quelques dizaines de centimes à la clé. On gagne moins mais beaucoup plus souvent.

Une fois ces quelques $ acquis, il va falloir les faire fructifier. Au tout début, impossible d'appliquer les conseils de Chris Ferguson sur le management de sa bankroll car celle-ci est bien trop faible. Avec 3$ en poche sur le site en ligne sur lequel je joue, le choix doit se faire entre : un SnG à 1$ + 0,25$, un SnG à 2$ + 0,25 ou une table libre. En ce qui me concerne, j'avais opté pour le tournoi à 1$ + 0,25$ à 9 personnes, ce qui me permettait d'avoir deux tentatives pour augmenter mon capital. Je conseille des single table tournaments plutôt que des MTT car il est bien évidemment plus fréquent de finir ITM. A ce stade, il faut jouer pour finir à la dernière place payée car les tentatives ne seront pas très nombreuses.

Il faut par contre éviter de jouer trop de tournois à 1$ car le taux de taxe est prohibitif (25% !). Ainsi avec par exemple :

  • 2 deuxièmes place,
  • 2 troisièmes place,
  • 3 défaites,

le ROI sera de -7,7% (perte de 0,75$) sur les tournois à 1$+0,25$ alors qu'il sera de 14,3% (gain net de 2,25$) sur les tournois à 2$+0,25$. A méditer...

Une fois que le capital est de 6/7$ (souvent, malheureusement, il faut repasser par la case freeroll :-( ), je conseille donc de passer aux 2$+0,25$, 9 joueurs. Mon objectif actuel est d'atteindre 100$ (aujourd'hui, je n'y suis pas, je m'en étais approché (41$) mais je n'y suis plus du tout ;-) ). Pendant cette période, il est possible de se faire plaisir avec quelques MTT à 1 voire 2$, quelques SnG de 18 participants ou plus mais attention à ne pas s'égarer ! Il est également possible de s'inscrire à des tournois avec des points de fidélité afin de gagner des "tokens" (i.e. tickets d'entrée) pour des tournois à 26$ (avec des prix qui commencent à être intéressants).

A partir de 100$, il doit être possible de rentrer sur des tables libres avec 5$, de s'inscrire plus fréquemment à des MTT 1 ou 2$ afin de faire un gros coup. J'espère y arriver !!!

Dans tous les cas, n'oubliez pas de noter vos résultats dès le début !

mardi 6 novembre 2007

Freeroll français ?

Hier soir, je me suis rendu compte qu'il y avait des freerolls réservés aux français... Bizarre mais bon, soit, on va pouvoir parler en français dans le chat !

Je me suis donc inscrit, début à 21h35, en espérant ne pas finir trop tard. Il y a eu 508 inscrits pour 100$ de prix répartis sur les 27 premiers.

J'ai fini 16ème à 2h00, tout ça pour 2$ ;-) Bon j'ai quand même passé une très bonne soirée, notamment grâce à un certain Pizzapomme2tR que je salue au passage (et qui m' a fait l'honneur de passer sur ce blog tout à l'heure)

Ma bankroll est donc désormais de 41,40$ !

samedi 27 octobre 2007

Un tournoi pour un token... (3)

Toujours ce tournoi à 50 FTP (points de fidélité) avec à la clé une entrée pour un tournoi à 26$. Je suis passé complètement à côté de cette partie :-/ Sorti 392e/555 après avoir joué un jeu beaucoup trop large... A ne jamais refaire !

jeudi 25 octobre 2007

Un tournoi pour un token... (2)

Deuxième du nom : il y a du progrès mais il va encore falloir progresser : 44e sur 430, allez, le prochain c'est le bon !

- page 1 de 2