C'est donc parti pour mon der des ders, en quelque sorte un barrage pour éviter le relégation en 2$ ;-) . Dire que je ne souhaite pas y retourner est un doux euphémisme...

  • Nous sommes tous assis ; comme d'habitude, je commence par un petit tour de table avec OPR, et comme d'habitude, je constate que très peu de joueurs sont profitables en MTT (alors là, je sais, je joue des SnG mais comme je n'ai que 5 shots sur sharkscope, je commence toujours par OPR ;-) ). En fait, il n'y a que deux joueurs qui ont pu montré du profit récemment : moi et un certain DouglasKlein.
  • Un début de tournoi plutôt mouvementé, avec pas mal d'action ! DouglasKlein arrive à mettre à tapis preflop deux autres joueurs, il se retrouve avec :As :Ah contre :8s :8d et :5s :5d et a donc deux chances sur trois de tripler (sympatique côte même s'il est loin d'être improbable qu'il sorte après ce coup !). Le board :2h :4s :7c :7s :Ac le met dans une position confortable pour la suite des événements. Je me fend d'un petit "nh Douglas" ! Nous ne sommes plus que 7.
  • Quelques coups plus tard un set contre overset vicieux (pléonasme ?) fait sortir une troisième personne, nous ne sommes plus que 6 au bout de 9 mains !
  • Première main pour moi : :As :Kh de BB, deux joueurs ont limpé, je raise 5BB (250), callé par un des deux joueurs. Le flop nous montre :3s :5c :3c . Je décide d'attaquer à la moitié du pot, l'autre joueur se couche. Petit gain pour se mettre en confiance !
  • Quelques blinds passent et un petit :Jc :4h de BB me permet de toucher une double paire au flop : :6s :4d :Jh et me maintient aux alentours des 1700 chips.
  • Un coup surprenant de l'un des joueurs, dénommé Bruce (tout puissant, en tout cas sur cette main, vu la suite des événements) : il tapisse preflop, premier à parler, alors qu'il a 2000 chips avec des blinds à 40/80... Et c'est suivi par une personne ! Quels jeux ont-ils donc ? Et bien notre ami Bruce nous montre fièrement :Ks :Qs , et le joueur qui a suivi nous exhibe tout aussi fièrement :Ah :4d , et pis c'est tout ! Le board :2d :9h :5s :9s et :Kd font passer Bruce chip leader, du gros niveau là ;-)
  • Nous ne sommes plus que 5, la bulle se rapproche !!! Les trois premiers ont plus de 3000 chips, je suis quasi à égalité avec le cinquième, les blinds sont toujours à 40/80. J'enchaîne alors les poubelles. Les blinds viennent insidieusement grignoter mon tapis. Je me retrouve alors avec :7c :3h au bouton, avec 1500 et des blinds 50/100, et je décide de tapisser, non je plaisante bien sûr ;-)
  • Toujours 50/100, je touche alors :Ah :7s de SB, raisé par le bouton, est-ce un vol ? Je préfère me coucher et attendre mon heure !
  • Sûrement une erreur : je tente de voler les blinds avec une petite paire de 2 servie UTG, je raise à 3BB, pas de bol je suis relancé à tapis, je me couche, vraiment pas envie de tenter un coin flip maintenant. Je suis alors bon dernier avec moins de 1000, des blinds qui sont maintenant à 60/120, le move ultime n'est pas loin !
  • Il arrive ! UTG avec :Ah :4s , je tapisse (risqué certes car c'est la catastrophe si je tombe contre un meilleur as ou quasiment n'importe quelle paire mais mon M est de 5). Heureusement, tout le monde se couche.
  • Les coups suivants, les blinds me reprennent ce que j'ai durement gagné...
  • :Ac :Kc de SB, les 3 joueurs me précédant se sont couchés, je relance au minimum pour ne pas effrayer trop mon adversaire de BB. Je me tiens bien bien évidemment prêt à tout envoyer au flop quoi qu'il arrive. J'ai du le penser trop fort, il hésite mais finit par se coucher.
  • Le coup d'après, j'ai :Jd :Js au bouton, les deux premiers joueurs se sont couchés, je raise 3BB en espérant que ça passe pour un vol, le SB hésite et se couche, le BB suit. Un as au flop, je ne peux plus reculer, je tapisse, le BB se couche. Je suis revenu à 1500. Nous sommes toujours 5 et je suis toujours à égalité avec le 5ème (un peu devant).
  • Quelques mains plus tard le 5ème saute sur un coin flip, nous ne sommes plus que 4, la bulle est là, je la voie en grand éclater sur moi ! 4500, 4000, 3500 et 1325, je suis bien sûr le small stack, avec un M de 5 et un effective M ridiculement bas...
  • J'ai :Ah :2h UTG, je tapisse, c'est malheureusement suivi par un joueur avec :Ad :8d , arrrggghhhh, la fin est proche, encore une nouvelle bulle... Mais non, ce n'est pas possible, on veut un happy end !!! Et puis d'abord, on voit bien que l'article n'est pas fini, il y a forcément d'autres mains derrière ! Le board :2d :Jh :Js :5d :3h me permet miraculeusement de doubler. Je suis toujours dernier, nous sommes toujours 4 !
  • Le 3ème en chips part alors à tapis sur un flop :Ts :9h :6c , l'autre joueur suit. Le trosième montre :Jd :9d et le joueur qui l'a suivi montre :Jh :Th . La suite :As :Qc fait sortir le troisième. Je suis ITM ! 7000 pour le premier, 4000 pour le deuxième et moi à 1850.
  • Avec :Ks :Kh au bouton, je min raise mais je fais quand même peur, les deux se couchent.
  • La main d'après j'ai :Ah :Jc , le chip leader, au bouton raise 3 fois la BB. Vol ? Pas vol ? Je décide de tapisser pour en avoir le coeur net, il suit, glips, et montre :Qc :8d , le flop me sort un :Js , je suis intouchable !!!
  • Ma main suivante :Qh :Qd de SB, j'hésite et je raise 4BB (je voulais 3 mais ma main a tremblé et je n'avais plus assez de temps ;-) ) , le BB suit, le flop :6h :4s :Js , je mise gros, il raise, je tapisse, il suit avec :Ad :8c , une :Qs me donne le brelan, pour le fun ! Je suis alors chip leader : 8800/4000/855, avec des blinds de 100/200
  • J'essaie ensuite d'éliminer le small stack avec :As :9c de petite blind, je rase fortement (le small stack est de grosse blind). Le flop :8c :2c :Tc . Il ne lui reste plus que 355 et part à tapis, je suis et tombe contre :Kc :Kh . Je lui permets donc de doubler.
  • Quelques coups moyennement bien négociés plus tard, je me retrouve à 7000, mes deux adversaires à égalité à 3000.
  • Le end game se prolonge et nous sommes encore 3 au bout d'une heure de jeu quand intervient la pause.
  • Je refais quelques min raise (ayant constaté que cela suffisait à les faire coucher) et gagne quelques blinds.
  • Le short stack finit par sortir, c'est le heads up avec le fameux DouglasKlein et une quasi égalité : 7000 / 6500. A notre que les deux joueurs en heads-up sont les deux seuls joueurs positifs sur OPR ;-)
  • De SB, je commence par un raise avec une main fantôme, histoire de tâter le terrain, je me fais reraiser et malgré la bonne côte, je ne suis pas, ça ne commence pas très bien pour ma crédibilité !
  • Ensuite, je ne sais pas ce qui m'arrive mais j'ai l'impression de dominer complètement mon adversaire : il ne raise pratiquement jamais, il se couche systématiquement après mes continuation bets, le vrai bonheur. Je me trouve à 9000 et lui 4500 et je l'achève sur ce coup : il min raise en SB et j'ai :Ah :Ts , je suis sûr d'avoir une meilleure main que lui car il min raise trop souvent pour être honnête, je décide de simplement payer : le flop arrive avec :9d :2h :Ad , une top pair en heads-up, ça peut se sous jouer non ? Je check, il mise 800, je raise, il tapisse et je suis : il montre :Td :Jd (fiou, je n'aurais pas du sous jouer !), la turn et le river ne l'aident pas, un heads-up assez rapide donc, que je gagne !

Bankroll à 134,25$