Ce post pour faire un dernier bilan global de ce tournoi à l'ACF. Après, promis, je n'en parle plus ;-)

  • C'est une super expérience. Depuis le temps que je joue au poker et que je voulais faire un "vrai" tournoi live, je suis comblé. La structure du tournoi était agréable, les croupiers efficaces, les mains s'enchaînent vraiment vite, ça joue ! (Ca change de Robert qui sort le flop avant de distribuer les cartes ;-) ) bref tout était très pro. Je conseille à tous les passionnés de poker de faire l'expérience, au moins un fois, un "one shot", hors gestion de bankroll, un petit plaisir, un gros cadeau !
  • En revanche, car il y a bien un "en revanche", l'ambiance aux tables n'est pas très bonne. Certains joueurs sont tout simplement odieux, d'une part avec les autres joueurs, mais également avec les croupiers. Le cas qui m'a le plus marqué, c'est la façon dont l'un des joueurs parlait à la croupière : le mec se fait gravement relancé, et ça se voit que ça le dose, il n'en peut plus, il demande à la croupière "Y'a combien là", elle : "A peu près 2500", lui : "Non mais y'a combien exactement, j'ai besoin de savoir", la croupière s'exécute, compte les jetons, ça prend un peu de temps, et annonce "2550" pour entendre instantanément "je passe". A voir sa tête, on la sent un peu dosée également, elle ajoute "Ca a bien servi que je compte là, hein ?" et l'autre de répondre "Oui, ça vous entraîne et puis ça vous occupe", elle : "vous avez conscience de faire perdre du temps à tout le monde ?", lui : "vous savez, moi je m'en fous, j'ai tout mon temps, prrrrr (bruit ressemblant à une flatulence émit avec sa bouche)", la grande classe, ce n'est qu'un exemple.
  • Les croupiers eux-mêmes ne sont pas très aimables (mais j'imagine qu'il faut être un minimum sec pour se faire respecter), donc, pourquoi pas un petit pourrissage en règle de temps en temps !
  • Ah oui, et puis la personne à l'accueil de l'ACF (celle qui prend les cartes d'identité) et l'une des personnes les moins futées et les plus détestables qu'il m'ait été donnée de rencontrer. C'est le premier contact que les joueurs ont avec le club, je trouve ça incroyable que la direction laisse quelqu'un d'aussi abjecte à ce poste. Il y avait des touristes qui demandaient s'il y avait du cash game (pas de chance, le tournoi occupait toutes les tables), ils se sont fait recevoir, quelque chose de bien... Ca plante l'ambiance.
  • Au final (accueil + tables), une impression générale d'ambiance que je qualifierais de "prout prout parisienne" (sans vouloir le moins du monde dénigrer les parisiens ou Paris, j'y suis moi-même né), un poil glauque et un chouilla malsain.
  • Dernier point en forme de conseil : après avoir joué pour le première fois 6 heures, on éprouve une seule envie, enfin en ce qui me concerne : ne plus penser au poker, faire autre chose. Alors, le conseil du jour : lorsque vous ferez votre premier tournoi live, prévoyez une soirée seul juste après, vous ne le regretterez pas, surtout si vous faites la bulle, j'me comprends :-)

Banzaï !