Une victoire sur un SnG à 2$ 9p, avec une main qu'il me faut absolument partager, attention, ce n'est pas du grand poker, mais je crois qu'on en a tous rêvé, quel pied, quel pied, quel pied !!!

Cette main suit un rush incroyable où j'ai beaucoup de réussite et là, bam, American Airline : :Ad :Ac , que c'est beau. Nous ne sommes plus que 4, UTG fold, je suis au bouton et raise petit 2BB (je suis le chip leader (2x plus de chips que le deuxième) et je souhaite qu'il y ait au moins une personne). Scénario idéal : je suis suivi par une personne, la BB. La deuxième bonne nouvelle, le flop : :7s :As :Ah ... (je crois qu'à ce moment là, j'ai un peu bavé sur mon clavier :-) ) Harrington dit "il ne faut slow player que les grosses mains", je crois qu'on y est là ! C'est lui qui a la position, pourvu qu'il mise, pourvu qu'il mise ... il check. J'attends un peu et je check (pas facile de checker un carré d'as). La turn :Kd , il "instant" check, je décide de checker également en espérant qu'il attrape quelque chose à la river ou qu'il bluffe (c'est un joueur assez agressif). Checker deux fois un carré d'as, ça marque... La river :Js , et là, le miracle : il mise 4BB (640 dans un pot de 720), je me dis "c'est bien mais je suis sûr que tu peux me donner un petit peu plus", je raise à 1280 et après une longue réflexion (il demande le time) il call et montre :Jd :9d . Et bah vous savez quoi, je n'ai même pas eu le droit à un petit nh (un peu normal en fait, ça ne fait jamais plaisir de se faire avoir contre quelqu'un qui slowplay).

Plus globalement, une bonne séance de yoyo a encore frappé faisant valdinguer ma bankroll de 33$ jusqu'à 49$ (high score), pour finalement la stabiliser à 43,70$